Chirurgie de l'hypertrophie mammaire

L’hypertrophie mammaire est définie par un volume des seins trop important entrainant en général un affaissement ou ptôse des seins – Une hypertrophie mammaire importante est souvent responsable de douleurs dorsales et d’une gêne fonctionnelle, ce qui justifie une prise en charge partielle par l’assurance maladie au delà de 300 gr de réduction par sein.

L’intervention permet de réduire et remodeler le sein en retirant de la peau et de la glande mammaire. Le plus fréquemment les cicatrices ont la forme d’un « T » inversé ( une cicatrice autour de l’aréole, une cicatrice verticale et une cicatrice dans le sillon sous mammaire)

Dans certains cas la cicatrice horizontale peut être réduite au minimum, ou supprimée.

Il s’agit d’une intervention peu douloureuse qui peut être réalisée dès la fin de l’adolescence mais également chez des femmes beaucoup plus âgées. Grossesse et allaitement sont possibles en post-opératoire. Il est nécessaire d’attendre plusieurs mois avant de juger de l’évolution des cicatrices, dont la qualité peut varier d’une personne à l’autre.

Pour en savoir plus, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous. Vous aurez ainsi accès à la fiche complète de la société savante de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique, SOFCPRE.

Docteur Catherine Jousset

9 Avenue Louis Armand, 95120 Ermont
Tél : 01 30 72 33 25  —  Fax : 01 34 14 35 38